Translating Europe Forum. Discours de Günther Oettinger – Anaïs VILLARD

Compte-rendu proposé par Anaïs Villard (diplômée du Master TST, Université de Haute-Alsace) du discours de Günther Oettinger, commissaire européen au budget et aux ressources humaines lors de Translating Europe Forum qui s’est tenu à la Commission européenne de Bruxelles du 8 au 9 novembre 2018.

***

Le 9 novembre 2018, dans la salle De Gasperi, Günther Oettinger, commissaire européen au budget et aux ressources humaines, a donné un discours pour la préservation de l’Union européenne et de ses valeurs. Il a également insisté sur l’importance de la traduction en Europe. Alors que tous les autres intervenants ont parlé anglais, M. Oettinger a choisi de faire sa présentation dans sa langue maternelle, l’allemand, afin de faire honneur au multilinguisme et de valoriser le travail des interprètes présents au colloque.

En effet, l’Union européenne compte 24 langues officielles et elle encourage la diversité linguistique et l’apprentissage des langues. L’U.E. est multiculturelle, d’où sa devise « Unie dans la diversité ». Par ailleurs, l’U.E. investit massivement dans les technologies langagières. La communication entre les différents États membres est cruciale et ce rôle est assuré par les traducteurs et interprètes. De plus, ils permettent à n’importe quel citoyen de l’U.E. de s’exprimer dans sa langue maternelle aux institutions européennes et de recevoir une réponse dans cette langue. L’U.E. compte plus de 500 millions de personnes, qui parlent différentes langues, la compréhension mutuelle est donc primordiale.

Oettinger a ensuite salué le travail des traducteurs de la Direction générale de la traduction, qu’il qualifie d’herculéen, lors de la traduction du projet de budget annuel de l’U.E. Le commissaire a exprimé sa gratitude et a fait l’éloge des compétences et prestations des traducteurs de l’U.E., en soulignant qu’il ne connaissait pas meilleur en termes de qualité et de rapidité.

Après la révolution industrielle au XIXe siècle, nous faisons aujourd’hui face à la révolution numérique. En raison de la concurrence internationale, notamment les États-Unis, la Corée du Sud et la Chine, l’Europe tente de rattraper son retard et d’établir sa propre politique numérique. Cette révolution impacte fortement le métier de traducteur et génère des inquiétudes. Par conséquent, les traducteurs sont invités à donner leurs attentes et leurs suggestions à l’U.E., afin que l’institution les accompagne dans cette évolution et leur fournisse des formations et des logiciels appropriés.

Aujourd’hui, l’Europe fait face à de multiples dangers en interne comme en externe. Par exemple, l’État de droit n’est pas toujours respecté dans les États membres. De plus, le populisme connaît une forte croissance et ses partisans siègent à présent dans le Parlement européen et dans les gouvernements de certains États membres. La montée du nationalisme s’accompagne d’une défiance en l’U.E. et un rejet de ses valeurs. En outre, à l’extérieur de l’U.E., des pays sont gouvernés par des autocrates.

Par conséquent, les prochaines élections européennes, en mai 2019, seront décisives car le renforcement et la préservation de l’UE seront en jeu. L’U.E. va mettre tous les moyens en œuvre pour protéger ses valeurs, notamment la liberté et la paix. Promouvoir les élections dans tous les États membres constituera une tâche importante.

En outre, l’élargissement de l’U.E. est un thème d’actualité captivant. En effet, six pays veulent rejoindre l’U.E., à savoir l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la Macédoine, le Monténégro, la Serbie et la Turquie. Le cas échéant, l’U.E. aurait alors 28 langues officielles contre 24 aujourd’hui. Dans ce contexte, la traduction serait d’autant plus importante. En effet, sans traducteur, l’Europe serait une Tour de Babel avec des pays isolés parlant seulement leur langue nationale.

Pour conclure, la traduction et l’interprétation sont indispensables au fonctionnement de l’Union européenne. La révolution numérique transforme en profondeur de nombreuses professions et il est nécessaire de s’adapter à ces changements. Les élections européennes à venir seront essentielles dans la préservation de l’U.E. telle qu’on la connaît.



Citer ce billet
Dialogues mulhousiens (2019, 12 juillet). Translating Europe Forum. Discours de Günther Oettinger – Anaïs VILLARD. Dialogues mulhousiens. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nly5

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search